Une couverture jaune qui prend bien sa place : “Histoires de transmissions familiales”
January 26, 2016
Programme de rentrée – langage de la couleur
August 30, 2016
Afficher tout
http://www.vogue.fr/culture/a-voir/diaporama/lartiste-daniel-buren-

http://www.vogue.fr/culture/a-voir/diaporama/lartiste-daniel-buren-rhabille-la-fondation-louis-vuitton-a-paris/33743#daniel-buren-rhabille-la-fondation-louis-vuitton

Ce 7 mai je vous emmenais visiter cette magnifique et inédite exposition au Bozar sur la forme d’un “jeu de piste coloré” de Daniel Buren, dans le but de vous faire découvrir comment réagit votre cerveau et comment votre perception est influencée par la couleur.

Que ferions-nous sans cette lumière, sans la couleur?
Pourquoi un tel succès pour ces oeuvres?
Si je me place à un niveau plus large. Elles nous influencent pour apporter harmonie, retrouver un équilibre, mais aussi parfois provoquer. L’être est en constante recherche d’équilibre et en mouvement. Notre œil, notre cerveau réagit sans que nous puissions toujours nous en rendre compte. C’est pourquoi, observer est déjà une première étape pour en cueillir les bénéfices.  Comprendre aussi que nous ne réagissons pas tous de la même manière à certaines couleurs et lumières! Mais que nous pouvons quand même capter une dimension qui est plus large, qui nous dépasse et dont nous avons besoin. L’émotion, le sens profond, archétypal de la couleur.

EXPOSITION BUREN BOZAR

EXPOSITION BUREN BOZAR


Au travers par exemple de la première réalisation “salle des empreintes” (cfr exposition Bozar), voir, nous immerger un moment dans ce vert comme un appel à ce qui est pour nous, une base, un essentiel et en se jouant des bandes verticales blanches et verte, formes, apportant rythme, dynamique qui permet au vert d’être dans ce mouvement. Chacun peut ressentir si cette couleur a un effet sur soi ou non au travers déjà d’une attirance ou non.
Personnellement,  je pouvais rester là à profiter de cette ambiance ressourçante et vivante. La sensation que la nature au travers de ses “verts” nous apporte est plus large, mais ici grâce à ce mouvement, au travail de l’artiste, une autre dimension opérait influençant notre perception. Des réactions et des sensations que l’on retrouve aussi au travers des autres oeuvres.

Si vous avez manqué l’exposition de Daniel Buren, profitez d’une escapade à Paris pour découvrir sa nouvelle installation dans le bois de Boulogne. Conçue en dialogue étroit avec le bâtiment de Frank Gehry, pour la Fondation Louis Vuitton, elle s’intitule « L’observatoire de la lumière » : 12 voiles de verre recouverts de filtres colorés. 13 couleurs ont été choisies qui vont alternativement faire apparaître et disparaître des formes colorées en fonctions des heures et des saisons.
Face à cette dernière réalisation, vous ressentirez la puissance et l’interaction de la lumière et des couleurs. C’est à vivre ! Intensément !

En savoir plus sur l’Observatoire de lumière

Photos Iwan Baan / Fondation Louis Vuitton et pour accéder à d’autres photo

Share and Enjoy !

0Shares
0 0