L'approche


Du phénomène physique, matière, sensation à la réelle connaissance de ses effets.

Depuis la nuit des temps, avec la lumière, la couleur a vu le jour et depuis toujours fasciné. On y retrouve de nombreux scientifiques, médecins, physiologistes, philosophes, psychologues, artistes… Aristote, Hippocrate, Newton, Goethe, Young, Chevreul, Helmholtz, Maxwell, Jung, Hering, …
Dans son Traité des couleurs (1810) Goethe, est un des premier à insister sur tous les aspects de la couleur : phénomène physique, chimique, psycho-physiologique. Il a basé sa théorie à partir de l’observation de la nature et étude de la peinture.

Au 20è siècle, l’intérêt pour la couleur a explosé. Son utilisation pour soigner refait surface. Pour certains médecins elle fait partie intégrante de leur travail de tous les jours.

Depuis 1920 avec le Bauhaus en Allemagne, la science et l’art travaillent ensemble (Itten, Kankinsky, Mondrian, Albers, Klee,…).

Itten, référence reconnue et incontournable a été un réel apport de par ses connaissances et son approche. Il était particulièrement intéressé par les liens entre couleurs et émotions, couleurs et formes, et pas seulement issu d’une analyse purement scientifique. Il a été le premier à expérimenter et observer que certains de  ses étudiants favorisaient une certaine palette de couleur plutôt qu’une autre. Celle-ci correspondait à des caractéristiques physiques et au tempérament de l’étudiant. Il en a déduit 4 (correspondant aux 4 saisons).

Aujourd’hui, l’impact des couleurs sur l’être humain est reconnu et il nécessite que nous puissions mieux le connaître. L’approche Colors Impact en est le fruit et vous y invite.

Comment ? Expérimenter pour Comprendre.

L’approche Colors Impact part de la Nature : elle est notre guide. Elle est source d’équilibre : avec elle les couleurs se dévoilent.
C’est après moult analyses, observations, expérimentations autour de la couleur présente dans la nature qu’un Enseignement a vu le jour grâce à Nicole van den Broecke (Centre de Recherche du Langage de la couleur©). Avec Nicole, Dominique Latteur s’est formée et a nourri ses connaissances avec sa précieuse complicité.
C’est cette connexion entre les lois de la nature, symbolique, connaissance universelle et de ses effets sur l’humain qui a permis d’en déduire un Langage et un impact bien identifiable.
Si notre goût pour certaines couleurs est influencé par notre patrimoine génétique, notre éducation,  nos facultés intellectuelles, notre environnement, notre culture… Aller retrouver la signification profonde de chaque couleur ancrée dans notre mémoire, dans nos émotions, dans nos  comportements et attitudes fait partie de la démarche.
Pour situer l’approche CI, je vous propose de la positionner dans une perspective Temporelle.
La couleur régit nos comportements et elle est antérieure à toute culture, elle part de ce qui nous a été transmis pendant des 10aines de milliers d’années et qui a pris place dans notre mémoire à LT au sens archétypal (ce que l’homme appris au fil de son histoire au contact de la nature) et que l’on peut appeler “à vocation universelle”.

Approche_1Il s’agit ici, de comprendre qu’au-delà des effets de modes, les fondements de la couleur, l’impact profond nous relie et nous reconnecte à des émotions, attitudes communes qui en font un héritage fort et puissant (et très souvent) inconscient.

C’est cette connaissance, au travers de ses cycles, de ses harmonies, que la nature nous donne l’exemple et elle nous enseigne.
L’impact profond se situe à ce niveau et c’est elle qui va nous servir pour transmettre ce que chaque couleur évoque, transmet, induit.

Je cite : Olivier Saguez fondateur de l’agence de design du même nom. Lui aussi est un passionné de couleur : « L’endroit le plus coloré au monde s’appelle nature et la nature c’est de l’émotion, c’est une explosion de sensations. Cette émotion est universelle : on a tous des yeux et une capacité à observer la nature ».
Approche_2La couleur et nos émotions sont donc étroitement liées. Elles sont le catalyseur de notre mémoire. Vous n’oublierez jamais ce qui vous a fait vibrer !
Les marques le savent bien.
Dans ce monde inondé de couleurs, nous avons souvent de quoi y perdre nos repères !
Des questions se posent, comme par exemple : quels sont les effets sur les jeunes générations de la saturation des couleurs dans les jeux vidéo ?

Pour notre plus grand bonheur. Il s’agit de poser un regard conscient, juste et intelligent sur les couleurs, et oser comprendre sa résonance pour l’utiliser autrement !